ASSOCIATION SERVICE JEUNESSE

loisirs éducatifs pour tous

 

 

ACCUEIL

 

Projets d'Activités

Grands Jeux

Thèmes de centre

Projets de vie de séjours

Activités Manuelles

Chants

 

Espace JEUX

Espace "JE "

 

Boîte à outils pour Animateurs

Boîte à outils pour Directeurs

Boîte à outils pour vos projets

 

Pour votre école

Gestion de conflits

 

 

 

ESPACE "JE" N°1 POUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS

Expression Corporelle et Théâtrale

    Activités D'expression corporelle pour centres de vacances et de loisirs, activités théâtrales pour centres de loisirs. Théâtre pour centre de loisirs, Activités d'expression pour ACM, Théâtre pour accueils collectifs de mineurs Choisissez votre type d'exercice puis votre exercice préféré que vous pouvez adapter à toutes les tranches d'âges. Pour les plus jeunes nous vous proposons une rubrique spéciale activités théâtrales pour les 4-6 ans ou théâtre pour les maternels. Les autres sont réalisables à partir de 8 ans.

Retour

Cliquez sur l'intitulé de votre choix pour obtenir le descriptif ou sur le thème pour atteindre la catégorie d'exercices voulue

Entrée dans l'activité

Dynamisation

Expression corporelle

Entrainement physique

L'espace

  1. Le pas en avant

  2. Donner et recevoir

  3. Bienvenue au théâtre ce soir

  4. Présentation à Geste

  5. 1,2,3,4, et plus

  1. Les vampires

  2. L'attrape geste

  3. Les moulinets

  4. Les mots  Rencontre

  1. Objets en forme

  2. Tissus extravagants

  3. La forêt d'émeraude

  4. Les sculpteurs

  5. Objet détourné

  1. La promenade du serpent

  2. Le chapeau

  3. Danse du chêne et du roseau

  4. Etiré-Roulé

  5. L'essoreuse à salade

  6. Papillon Culbuto

  7. Sac à dos

  8. Roulé-boulé

  1. Point fixe

  2. Le bonjour de l'aveugle

  3. Les vides sculptés

  4. Chorégraphie spatiale

  5. La place de la gare

  6. Marche et stop

  7. Marche interactive

(Note perso : à relire)

Voix et Respiration

Contact, écoute et confiance

Les états

Jeux dramatiques / Impro

Massages et relaxation

  1. Respirer - Bloquer

  2. Les poupées gonflables

  3. Ha !

  4. Dou da di dou da di deï

  5. Le vibra-lèvres

  6. La sirène

  1. Guide aveugle

  2. La ligne conductrice

  3. Méli-mélo

  4. Comment marches-tu ?

  5. Touché visage

  6. Le miroir

  7. Les marionnettes

  8. La machine rythmique

  9. Course en aveugle

  10. Les chaises inutiles

  1. 1, 2, 3 soleil

  2. Question - Réponse

  3. Se présenter

  4. Les états - espaces émotion

  5. Trio de courtoisie

  1. Sincères condoléances

  2. Du tac au tac

  3. Raconte moi une histoire

  4. Une minute pour tout montrer

  5. Fouette-moi de rire

  6. Non pas ça !

  7. Espace sonore

  8. Il était une fois ça

  9. La moisson

  10. Les Yacks

  1. Lourd et frais

  2. Voyage dans le cosmos

  3. L'un sur l'autre

  4. Massage en binôme

Imprimer un guide pour relaisser un espace "Je", en cliquant ici

Voir aussi  : Espace Jeu N°2 et Espace jeux N°3 "Spécial 4-6 ans"

 

Catégorie :

Entrée dans l'activité

Qui ? :

G

titre :

le pas en avant

Objectifs :

Faire une transition entre l'avant et l'entrée dans l'activité théâtrale,

Favoriser la concentration

Déroulement :

Tous les participants se mettent en cercle,

Ils se prennent la main,

Le meneur les fait entrer dans l'activité en leur proposant de faire un pas en avant vers le centre du cercle.

Variante :

-

Conseils :

Il faut être certain d'avoir le silence avant de faire le pas en avant.

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Entrée dans l'activité

Qui ? :

G

titre :

donner et recevoir

Objectifs :

Faire prendre conscience aux participant-e-s qu'ils vont prendre et donner d'eux-mêmes dans cette séance d'expression théâtrale

Déroulement :

Les participant-e-s sont en cercle. Ils-elles "donnent" de la main gauche et "reçoivent" de la main droite. Pour ce faire, ils-elles mettent leur main gauche, paume vers le bas et leur main droite paume vers le haut. Main gauche au niveau de l'épaule, main droite au niveau des hanches. Le-la voisin-e pose ses mains de la même manière sur les pommes de son-sa voisin-e de droite et de gauche.

Variante :

-

Conseils :

Cet exercice doit se faire dans le calme et la concentration. Une fois tout le cercle en position, le meneur peut demander à ce que les mains se décollent légèrement mais de telle sorte à sentir la chaleur de celle-ci. On peut fermer les yeux et se concentrer quelques instants.

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Entrée dans l'activité

Qui ? :

G

titre :

bienvenue au théâtre ce soir

Objectifs :

Accueillir progressivement les participant-e-s dans l'atelier et le mettre en place doucement.

Accueillir chaque participant-e un-e par un-e.

Déroulement :

L’animateur-trice, placé-e à la porte d’entrée, à la manière d’un-e maître-sse de cérémonie, reçoit les participant-e-s qui se seront déchaussé-e-s (si possible) avant d’entrer un-e par un-e dans la salle où se déroule la séance. Chaque participant-e qui entre, serre la main du-de la maître-sse de cérémonie qui lui dit : « bienvenu au théâtre ce soir, j’espère que la pièce vous plaira » le-la participant-e répond alors : « Merci monsieur-madame, avec joie ». Ensuite le-la participant-e devient, en plus de l’animateur-trice, un nouveau-velle maître-sse de cérémonie se place en ligne à ses côtés et serre la main des autres participant-e-s qui se placeront à ses côtés et ainsi de suite… Une fois tou-te-s les participants entré-e-s l’animateur-trice les guide pour qu’ils-elles se mettent en cercle ou en ligne selon le type d’exercice suivant…

Variante :

Sur la ligne des participant-e-s l’animateur-trice peut symboliser des espaces « émotion » avec un espace joie, peur, tristesse…  restent aux la maître-sse-s de cérémonie et spectateurs-trices à se mettre en condition pour faire transpirer ses humeurs dans leurs répliques et leur jeu d’acteur-trice.

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Entrée dans l'activité

Qui ? :

G

titre :

Présentation à geste

Objectifs :

Laisser libre court à la créativité,

Accueillir individuellement chaque participant-e,

Idéal quand le groupe ne se connaît pas.

Déroulement :

Position initiale du groupe en cercle. Un-e participant-e s’avance au milieu du cercle en prononçant son prénom associé à un geste. Il-elle reprend ensuite sa place. C’est au tour de tous les autres d’avancer au centre du cercle et reprendre le prénom à voix haute et reproduisant le plus fidèlement possible le geste et l’expression de son auteur-e.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Entrée dans l'activité

Qui ? :

G

titre :

1,2,4,4 et plus

Objectifs :

Se concentrer et s'écouter avant de pratiquer une activité.

Déroulement :

Les participant-e-s se mettent en rond, en tout de sorte à ce que tout le monde puisse se voir. Le meneur ou un-e participant-e commence à compter en annonçant "1". Sans se mettre d'accord, les autres participant-e-s continuent de compter chacun-e leur tour. Chaque participant-e n'a le droit de prononcer qu'un seul chiffre ou nombre sans interrompre ou parler en même temps qu'un-e autre participant-e. lorsque plusieurs participant-e-s parlent en même temps, on recommence tout. Il n'est pas autorisé de ce mettre d'accord avant de prononcer un chiffre ou un nombre. On commence par "1" et on finit par le nombre total de participant-e-s.

Variante :

Cet exercice peut aussi servir de conclusion ou de sortie d'activité.

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Voir aussi  : Espace Jeu N°2 et Espace jeux N°3 "Spécial 4-6 ans"

 

Catégorie :

Dynamisation

Qui ? :

G

titre :

LES VAMPIRES

Objectifs :

Ecoute collective ;

Concentration de tout le groupe ;

Echauffement.

Déroulement :

Tous les participant-e-s sont sur l'espace scénique, les yeux fermés. Ils-elles investissent l'espace en marchant.

Le-la meneur-se va toucher l'un-e d'entre eux-elle qui va aussitôt pousser un cri d'horreur et devenir vampire. Ce vampire se met en devoir d'attraper (toucher) le plus d'humains possible qui l'entourent et qui deviendront vampires à leur tour…

Si un vampire se met à vampiriser un autre vampire, ce dernier redevient humain et pousse un cri de plaisir (soupir).

Tous les participant-e-s doivent être à l'écoute des cris et/ou des soupirs afin d'être renseigné-e-s sur le nombre croissant ou décroissant de vampires et d'humains.

L'exercice cesse quand tou-te-s les participant-e-s deviennent des vampires.

Variante :

-

Conseils :

Il est préférable, avant de commencer l'exercice, de bien se mettre d'accord sur cris et soupirs et de les répéter pour qu'il n'y ait aucune confusion.

Pour exécuter correctement ce jeu, une grande écoute collective doit être mise en place. C'est l'impératif numéro un de toute improvisation : écouter son ou ses partenaires.

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Dynamisation

Qui ? :

G

titre :

l'attrape geste

Objectifs :

Ecoute - concentration de tout le groupe

Déroulement :

Les participant-e-s forment un cercle sur l'espace scénique. Le-la meneur-se fait un geste (par exemple frapper dans les mains) en regardant quelqu'un. Ce quelqu'un attrape le geste et le transmet à une autre personne en la regardant.

Le-la meneur-se fait partir un deuxième geste de la même manière, les gestes s'échangent entre les participant-e-s.

Quand le-la meneur-se arrête le jeu il-elle vérifie si tous les gestes qu'il a lancés son présents dans l'air de jeu.

Variante :

Le geste peut être associé à un bruit ou à un cri.

Conseils :

Le groupe doit rester très concentré pour ne pas perdre de geste.

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Dynamisation

Qui ? :

G

titre :

les moulinets

Objectifs :

Détente - dynamisation du haut du corps - relâchement des tensions musculaires

Déroulement :

Les participant-e-s sont en cercle, debout les bras le long du corps. Le-la meneur-se fait prendre conscience aux participant-e-s de leur position notamment en visualisant les points d'appui de leur corps sur le sol. Ils-elles sont en position "zéro", c'est-à-dire les pieds écartés de la largeur des épaules. Les participant-e-s se détendent ainsi puis lèvent les bras. En levant les bras ils-elles inspirent puis bloquent leur respiration et font des mouvements de moulinet. lorsqu'ils-elle baissent les bras, ils-elles expirent.

Variante :

Faire travailler un bras puis l'autre puis les deux bras

Conseils :

Le calme doit être de mise dans cet exercice. Tout le monde doit rester concentré et silencieux. L'objectif est de se détendre.

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Dynamisation

Qui ? :

G

titre :

les mots - rencontre

Matériel :

Une feuille de papier par joueur-se, de quoi mettre de la musique

Objectifs :

Détente - dynamisation du corps - relâchement des tensions corporelles - écoute et observations

Déroulement :

On choisit une catégorie de noms (animaux, objets, métiers…) Suffisamment caractéristique pour pouvoir être mimés en silence. Exemple d'animaux : serpent, canard, grenouille, chat, héron, cheval… Exemple de métiers : violoniste, photographe, conducteur-trice de taxi, secrétaire, bûcheron-ne, policier-e, serveur-se de café, infirmier-e… Il faut trouver un nombre de mots équivalents exactement à la moitié de celui des participants. Chaque mot doit être écrit en deux exemplaires sur des petits papiers pliés en quatre.

Le-la meneur-se de jeu remet un papier au hasard à chaque joueur-se.

On laisse quelques minutes aux participant-e-s pour réfléchir à la façon de miner le mot qui est sur leur papier.

Quand l'animateur-trice déclenche le fond musical, les joueur-se-s commencent à circuler dans l'espace scénique. Ils-elles présentent leur mime tout en essayant de repérer celui qui leur correspond. Les paires de joueur-se-s qui se sont reconnu-e-s vont se signaler auprès du-de la meneur-se de jeu.

Variante :

Si l'objectif du jeu n'est pas de faire se rencontrer les joueur-se-s, on peut introduire une procédure d'élimination. On arrête la musique toutes les trois minutes et les participant-e-s s'immobilisent. On tire un mot au sort. Si les deux joueur-se-s correspondant-e-s ne sont pas encore retrouvé-e-s, ils-elles sont mis-e hors-jeu.

Conseils :

La présentation des minimes doit se faire exclusivement en silence.

Haut

Version imprimable

 

Voir aussi  : Espace Jeu N°2 et Espace jeux N°3 "Spécial 4-6 ans"

 

Catégorie :

Expression corporelle

Qui ? :

G

titre :

objets en forme

Objectifs :

Assouplissement corporel - le corps au service de l'imagination - le corps comme instrument

Déroulement :

Tous les participant-e-s sont sur l'espace scénique.

 

Premier temps : l'objet de ma forme :

les participant-e-s évoluent dans l'espace en ce contorsionnant de toutes les façons possibles.

Au signal du-de la meneur-se, tape dans les mains par exemple, tou-te-s s'immobilisent, prennent conscience de la forme ainsi représentée par leur corps et tente de lui donner un nom.

Un bruit ou un  son peut être ajouté à la forme de l'objet. Puis, au deuxième signal, les participant-e-s reprennent leur marche avec contorsion jusqu'au signal suivant indiquant un second arrêt est donc un second objet à déterminer.

 

Deuxième temps : statut d'objet :

Tou-te-s les participant-e-s marchent sur l'espace scénique, dans un état neutre mais de grande réceptivité, prêt à recevoir le nom de l'objet dont ils-elles devront prendre la forme. Au signal, ils-elles s'arrêtent, le-la meneur-se donne le nom d'un objet et, immédiatement, sans temps de réflexion, les corps deviennent la statue de l'objet.

À certains arrêts, le-la meneur-se peut demander de faire évoluer la statue ; par exemple : un lampadaire renversé, un urinoir cassé…

Variante :

-

Conseils :

Aller le plus loin possible dans le premier temps afin que la forme à l'arrêt soit la plus originale possible.

Les deux temps peuvent être travaillés dans deux ateliers différents ou dans le même atelier.

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Expression corporelle

Qui ? :

G et 2/G

titre :

tissus extravagants

Objectifs :

Le corps comme véhicule des émotions - travail sur les démarches - travail sur l'imagination - travail sur le passage d'un état à un autre

Déroulement :

Au sol, deux espaces scéniques sont différenciés par du tissu de couleur contrastée, noir et blanc par exemple ; ces deux zones sont séparées par une zone neutre marquée par une absence de tissu au sol.

 

Premier temps : travail collectif :

Tou-te-s les participant-e-s se placent sur l'espace scénique neutre situé entre les deux tissus.

À chaque zone correspond une musique que l'on fait préalablement écouter aux participant-e-s.

Les participant-e-s devront évoluer au gré et à leur rythme sur le tissu correspondant à ce qu'ils entendent. Puis quand la musique change, ils-elles changent de zone, de rythme et de gestuelle.

 

Deuxième temps : travail par deux :

Les duex participant-e-s se placent chacun dans l'une des trois zones déterminées au sol (y compris la zone neutre). Ils auront au préalable déterminer quelle émotion leur est suggéré par telle ou telle zone, le blanc pouvant représenter la joie, l'amour, la beauté, etc., et le noir la tristesse, la haine, la laideur, etc.

Ils-elles vont ainsi aller d'une zone à une autre en explorant tous les passages, tous les changements d'attitude possible, et donc alterner joie et tristesse, sans oublier le passage à l'état neutre, avec la gestuelle, que leur inspirent ces trois états.

Puis deux autres participant-e-s viendront prendre leur place pour ce travail sur le changement de gestuelle liée à une émotion.

Variante :

-

Conseils :

Dans le second temps, il est possible que les deux participant-e-s improvisent une gestuelle à deux.

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Expression corporelle

Qui ? :

G

titre :

la forêt d'émeraude

Objectifs :

Travail sur une ambiance collective - préparation à l'improvisation collective - écoute de l'autre - imagination abstraite.

Déroulement :

Le groupe est séparé en deux parties. Les participant-e-s composant la première partie investissent l'espace scénique et s'immobilisent en symbolisant des arbres. Ces arbres peuvent être vigoureux ou vieux, ou encore tourmentés. L'ensemble de ces arbres forme une forêt particulièrement « réaliste ».

Au signal du-de la meneur-se, le reste du groupe vient se promener au milieu des arbres. Lorsque la promenade est en place, chacun déambulant selon son gré, le meneur propose à la forêt d'être agitée par le vent. Les arbres bougent et remuent tandis que les promeneurs-ses miment la situation. Puis la forêt est inondée par le soleil. Les arbres se redressent, tendant leurs branches et leurs feuilles vers l'astre étincelant. Les promeneurs-ses, là encore, jouent en fonction de cette nouvelle situation. Enfin le-la meneur-se propose aux promeneurs-ses de se transporter dans une forêt magique : la forêt d'émeraude. Ils-elles sont émerveillé-e-s d'être dans ce lieu enchanteur, gambadent, chantent des chansons ou sont simplement ébahi-e-s devant tant de beauté. Les «arbres » s'imaginent féeriques, fiers, chargés d'or.

A chaque situation, les participant-e-s représentant la forêt peuvent accompagner leur gestuelle d'un son : bruit de vent, bruit de l'étirement des branches vers le soleil, bruit de la magnificence de la forêt d'émeraude, chants d'oiseaux, musique des elfes… Le groupe « promeneurs-ses» peut ensuite devenir « forêt », et vice-versa.

Variante :

-

Conseils :

-

haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Expression corporelle

Qui ? :

2/2

titre :

Les sculpteurs

Objectifs :

Mise en place et étude d'une posture - Prendre conscience de son corps et de ce qu'il peut exprimer juste par la posture....

Déroulement :

En binôme, une statue, muette et flexible se plie au sculptage d’un-e maître-sse qui a l’aide du corps de la personne doit représenter quelqu’un-e ou quelque chose (un animal, un personnage célèbre, un outil…). Une fois les sculptures terminées (donner un temps limite), on rassemble tou-te-s les sculpteurs-seus et à la manière d’une visite guidée dans un musée on découvre chaque sculpture. Les auteurs doivent les présenter une par une. La sculpture présentée devient alors visiteur-se…

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Expression corporelle

Qui ? :

1/G

titre :

Objet détourné

Objectifs :

Mise en situation - travail sur l'imaginaire....

Déroulement :

Prendre un objet quelconque : un bâton, une chaise, une planche, des lunettes, un foulard… En cercle un-e par un-e les participant-e-s doivent détourner l’usage habituel de l’objet, de manière très large (ex : faire d’une chaise une flûte de pan…)

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Voir aussi  : Espace Jeu N°2 et Espace jeux N°3 "Spécial 4-6 ans"

 

Catégorie :

Entrainement physique

Qui ? :

G

titre :

le chapeau

Objectifs :

Travail de tout le corps - assouplissement - tension musculaire - équilibre -  coordination.

matériel :

Un chapeau par participant-e - de quoi mettre de la musique

Déroulement :

Le groupe se trouve sur l'espace scénique.

Dans un premier temps avec leurs chapeaux ils-elles expérimentent les différents lancers possible avec les mains, les pieds, la tête, le dos, etc. Il n'est pas autorisé de se déplacer à ce moment. Les premiers lancers se font seul-e-s, des échanges peuvent apparaître par la suite.

Dans un deuxième temps les participant-e-s imaginent différentes façons de se déplacer avec un chapeau (en le tenant, sur des rythmes différents…), Seul-e puis avec les autres.

Dans un troisième temps, les participant-e-s alternent déplacements et positions statiques mais aussi mouvements lents et rapides, lancés seul-e ou avec un-e partenaire en suivant le rythme de la musique.

Une petite improvisation peut se mettre en place.

Variante :

Le-la meneur-se peut donner des indications sur des postures, des rythmes,… À réaliser obligatoirement avec l'accessoire.

Conseils :

Insister sur le fait de trouver différents types de lancer pour que des idées nouvelles apparaissent notamment sur la façon de se déplacer etc.

On peut remplacer les chapeaux par un autre accessoire : un manteau, un ballon…

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Entrainement physique

Qui ? :

G

titre :

la promenade du serpent

Objectifs :

 Assouplissement de tout le corps - travail des muscles et des articulations - travail sur les sensations et l'imagination

matériel :

Eventuellement de quoi mettre de la musique.

Déroulement :

Les participant-e-s se trouvent sur l'espace scénique. Ils-elles doivent suivre les instructions du meneur qui leur dit : "vous imaginez que vous êtes un serpent et que vous avez la possibilité de ramper de multiples façons". comme dans l'exercice le chapeau, les participant-e-s doivent imaginer de multiples façons de ramper.

Le meneur annonce alors : « Vous allez maintenant ramper sur le dos, puis sur le ventre, ensuite sur le côté droit, sur le côté gauche, les bras tendus, les bras collés sur le corps. Attention vous êtes face à un obstacle et vous devez passer par dessus, par dessous, là vous devez vous faufiler dans un trou, maintenant vous déplacez un tout petit objet qui gêne votre passage avec votre tête, vous vous débarrassez d'un petit objet avec votre queue. Vous êtes épuisés, vous rampez comme un serpent très fatigué de plus en plus fatigué. Vous vous recroquevillez sur vous-même afin de pouvoir vous reposer. Vous êtes de nouveaux en forme, et vous vous mettez à manger. Vous devenez alors énormes, cela vous gêne dans vos déplacements. Vous vous mettez à la diète, vous maigrissez petit à petit vous devenez très minces, de nouveaux vous avez besoin de reprendre des forces vous vous étirez de tout votre long au soleil. »

Variante :

-

Conseils :

Rappelez aux participant-e-s qu'ils doivent changer d'état très progressivement et très lentement.

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Entrainement physique

Qui ? :

G

titre :

danse du chêne et du roseau

Objectifs :

Prise de conscience de certaines possibilités du corps - travail sur l'imagination - travail sur les oppositions.

matériel :

-

Déroulement :

Tou-te-s les participant-e-s se trouvent sur l'espace scénique.

1- Le-la meneur-se de jeu donne la consigne suivante : « Vous êtes verticaux comme un chêne, longitudinaux, extrêmement droit-e-s. Les jambes sont les racines du chêne et doivent s'enfoncer en profondeur dans le sol. Les bras sont les branches. Les racines et les branches peuvent être droites ou torses, lisses ou rugueuses et aller dans des directions variées ».

2- Le-la meneur-se de jeu donne la consigne suivante : « Vous êtes maintenant un roseau, les racines sont ancrées dans le sol mais le roseau et souple et flexible et se penche d'avant en arrière et de droite à gauche ». Il faut aller jusqu'au point de chute dans chaque direction. Le-la meneur-se indique maintenant : « Une petite brise de vent souffle sur le roseau (mouvements lents et continus), puis tout à coup une rafale de vent vient percuter les roseaux (mouvements saccadés, souples) puis la brise se calme."

3- Les participant-e-s se mettent en binôme. Dos à dos, l'un-e sera le chêne et l'autre le roseau. Au départ de la musique on reprend le travail sur la brise et les rafales de vent. Chacun-e interprète à sa manière, en gardant la rigidité et la majesté du chêne et la flexibilité du roseau.

Variante :

En binôme dès le départ l'un-e des compères symbolisera la brise, la tempête, le vent, les rafales…

Conseils :

Guider les participant-e-s d'une voix calme et douce si possible.

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Entrainement physique

Qui ? :

G

titre :

Etiré-roulé

Objectifs :

Se détendre - préparer les muscles du corps en douceur - travailler le corps de manière ludique

matériel :

-

Déroulement :

Comme dans l’exercice la sirène, cette fois on pousse l’étirement un peu plus loin en montant sur les pointes de pieds en même temps que l’on cherche à mettre les bras le plus haut puis le plus en arrière possible. Lentement on revient et on se ramasse sur soi-même pour finir accroupi les bras enlaçant les jambes.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Entrainement physique

Qui ? :

G

titre :

L'essoreuse à salade

Objectifs :

Echauffement des membres supérieurs et inférieurs

matériel :

Aucun - éventuellement un fond musical

Déroulement :

On commence par essorer les mains (mouvement de va et vient rapide), puis les avant-bras ; les bras, les épaules, le coup la tête, le buste le tronc, les fesses, les jambes… Puis on cesse les mouvements en commençant par les mains, puis les avant-bras, puis les bras, etc… (sens inverse)

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Entrainement physique

Qui ? :

G

titre :

Papillon culbuto

Objectifs :

Etirer les muscles du dos – assouplir le corps – détendre les articulations…

matériel :

Eventuellement de quoi faire un sol souple

Déroulement :

Assis-es les plantes de pieds l’une contre l’autre les talons resserrés vers le bassin. Les mains tiennent les bouts de pieds. Faire des mouvements de plus en plus amples en bougeant les hanches.
Seconde phase se balancer de droite à gauche sans tomber ni perdre l’équilibre le plus amplement possible sans bouger les mains.
Troisième phase, faire un tour complet en basculant vers la droite puis vers la gauche (exercice assez complexe).

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Entrainement physique

Qui ? :

2/2

titre :

Le sac à dos

Objectifs :

Etirer les muscles du dos - Avoir confiance en son partenaire

matériel :

-

Déroulement :

Les participant-e-s en cercle se mettent dos à dos, 2 par 2. L’un-e attrape les bras de l’autre à la manière des « bretelles » d’un sac à dos, ensuite il-elle se penche en avant se sorte à soulever sur son dos le partenaire.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Entrainement physique

Qui ? :

2/2

titre :

Roulé-boulé

Objectifs :

Détendre les muscles du corps et notamment du dos - travailler l'équilibre et confiance avec un partenaire

matériel :

Tapis de sol indispensables pour amortir différentes chutes.

Déroulement :

En binôme. « B » est allongé-e sur un sol adapté (prévoir des tapis de mousse) place sa tête entre les pieds de « A » qui est debout puis lui attrape les chevilles en plaçant les pouces vers l’intérieur du corps. « B » plie les jambes à 45° et pose ses pieds bien à plat sur le tapis. « A » saisi ensuite les chevilles de « B » en entamant une roulade vers l’avant, celui-celle-ci sera aidée par « B » qui porte légèrement « A » en l’accompagnant dans son mouvement. « A » devra poser la tête entre les pieds de « B ». « B » accompagne le mouvement et se relève puis roule entre les jambes de « A » et ainsi de suite…

Variante :

-

Conseils :

Ne pas obliger les participant-e-s à exécuter cet exercice si ils-elles ne le "sentent" pas.

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Entrainement physique

Qui ? :

G

titre :

Saute moutons

Objectifs :

Echauffement de tout le corps  - confiance en son-sa partenaire - précision

matériel :

-

Déroulement :

Un banal jeu de saute-moutons peut créer une énergie tout à fait intéressante. On prendra simplement le soin d’ajouter comme contrainte un cri à pousser au moment du saut. Pour les plus chevronné-e-s, on ira jusqu’à demander des cris sur des émotions et des intensités différentes.
Cet exercice trouve tout son intérêt avec n’importe quel type d’acteur-trice, sauf peut-être les très jeunes enfants. La plupart ont, en effet, oublié cette pratique, et se retrouver une nouvelle fois à devoir engager une énergie très violente est très forte pour passer un obstacle qui paraît souvent insurmontable (surtout s’il y a des acteurs-trices très grands) est très proches de l’état qui précède la montée sur scène. Le cri demandé ne sert qu’à amplifier l’explosion d’énergie.
Cet exercice peut engendrer quelques chutes, il faudra l’exécuter avec soin, en rappelant que l’essentiel de la force à donner se trouve dans les bras, et non pas dans les jambes au moment du saut.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Voir aussi  : Espace Jeu N°2 et Espace jeux N°3 "Spécial 4-6 ans"

 

Catégorie :

L'espace

Qui ? :

groupe

titre :

point Fixe

Objectifs :

Concentration individuelle - mémorisation, physique d'un espace donné - développait l'assurance et la confiance en soi et en l'autre.

Déroulement :

Tous les participants sont sur l'espace scénique, ils évoluent en marche lente.

Chacun, ayant les yeux ouverts, se choisit dans l'espace un point fixe à quelques mètres de lui.

Il ferme les yeux, croise les bras devant sa poitrine (comme s'il portait un bébé) afin de se protéger d'éventuels obstacles et se met en marche afin de gagner le point choisi.

Une fois le point fixe atteint, ou lorsque les participants s'imaginent avoir atteint, ils ouvrent les yeux et vérifient mentalement la trajectoire qu'ils ont parcourue.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

L'espace

Qui ? :

2/2

titre :

le bonjour de l'aveugle

Objectifs :

Concentration de tout le groupe - apprécie une distance - confiance mutuelle

Déroulement :

Tous les participants sont sur l'espace scénique.

Ils se mettent par couple, face à face, et vont ainsi constituer des lignes.

Ils tendent les bras et se sert la main comme pour se dire bonjour.

Au signal du meneur ils ferment les yeux, se lâchent les mains (mais gardent la position bras tendu en avant) et reculent de 4 à 5 m.

À un nouveau signal du meneur, et toujours les yeux fermés, ils vont avancer et chercher à nouveau à joindre leurs mains, autrement dit à se dire « bonjour ».

On peut faire 2 ou 3 essais puis changer de partenaire et de place dans la ligne.

Variante :

Après plusieurs essais, les participants peuvent se prendre dans les bras au lieu de se serrer la main.

On peut faire reculer les deux participants en même temps.

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

L'espace

Qui ? :

G

titre :

les vides sculptès

Objectifs :

Comprendre un espace - savoir-vivre un espace - travailler le contact entre groupes

Déroulement :

le groupe est divisé en deux groupes avec un nombre égal de participants.

L'un des participants du premier groupe se met dans une position figée (statut) que les autres membres du groupe vont venir compléter un par un, en remplissant le plus d'espace possible.

Quand cette sculpture est terminée, les participants du second groupe se mettent en devoir, un par un, de remplir les espaces vides laissés dans les interstices de cette première sculpture. Quand ils ont terminé le premier groupe se dégage sans déranger le second groupe, puis observe cette deuxième sculpture. À son tour, le premier groupe va venir remplir les vides de la deuxième sculpture et ainsi de suite.

Variante :

-

Conseils :

en général, il faut aider les participants à prendre des postures quelquefois embarrassantes ou jugées comme telle.

invité les participants à prendre des positions (statut) confortables.

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

L'espace

Qui ? :

G

titre :

chorégraphie spatiale

Objectifs :

 Faire vivre un espace - animer un espace en groupe - trouver un rythme propre au groupe

Déroulement :

Tous les participants sont sur l'espace scénique.

Ils marchent au hasard dans tout l'espace, en évitant de dessiner des cercles et en essayant de trouver un rythme propre au groupe.

Au signal du meneur, ils rétrécissent leur air de marche en venant occuper le centre de l'espace scénique, sans cesser de marcher. Au signal suivant, le groupe éclate, pour venir investir à nouveau la totalité du plateau, puis au nouveau signal, occupation du centre du plateau, et ainsi de suite.

Après plusieurs va-et-vient, le groupe devra trouver son propre rythme et les signaux du meneur cesseront.

Les différentes occupations de l'espace doivent devenir chorégraphiées, l'investissement du corps sera de plus en plus présent et devra s'accorder avec le rythme donné par le groupe

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

L'espace

Qui ? :

G

titre :

La place de la gare

Objectifs :

Prendre conscience de l'espace et des mouvements du groupe dans un espace donné - Par cet exercice :  arriver progressivement à la communication et l'échange entre les acteurs - Improviser.

Déroulement :

Tous ensembles dans un espace scénique défini, les participants doivent marcher à des cadences différentes impulsées par l’animateur. Le but de cet exercice n’est pas de tourner en rond mais d’occuper les espaces vides. Les participants doivent bien observer les déplacements du groupe et combler les espaces vides aussi vite que possible de sorte à ce que l’espace scénique soit occupé de manière homogène.

Variante :

Variante 1 : Diviser le groupe et 2,3 ou 4 sous-groupes en donnant des cadences très différentes aux sous-groupes dans le même espace scénique.

Variante 2 : Avec des accessoire en cours d’exercice le meneur peut déterminer un mini espace à éviter absolument. le reste de l’espace scénique doit toujours être occupé de manière homogène.

Variante 3 : le meneur n’est pas fréquentable, il se ballade parmi les participants mais ceux-ci, a son approche doivent s’en éloigner d’au moins 2 mettre tout en prenant la précaution de remplis l’espace scénique de manière homogène.

Variante 4.1 : Le meneur peut modifier la cadence de marche : rapide, lent très rapide, au ralenti, en apesanteur…

Variante 4.2 : Le meneur peut modifier les intentions de marche en racontant une histoire dans laquelle le marcheur est acteur : vous vous rendez au travail / à l’école, comme tous les jours. Hier soir vous avez eu une réunion pour résoudre un pb. La nuit vous porté conseil et vous êtes pressé d’arriver au boulot pour proposer votre solution. Mais en route un paramètre auquel vous n’aviez pas pensé hier soir remet en question votre idée, vous vous dites qu’elle n’est pas si bonne que cela, elle-même mauvaise, même ridicule, vous êtes soulagé d’y avoir pensé avant pour ne pas être ridicule au boulot. Puis vous trouvé une parade, mais oui c’est évidant, le paramètre est maintenant éliminé, votre solution est « La » solution, vous êtes très content de votre trouvaille. Mais cette nouvelle solution remet en cause les habitudes de tout le monde… Et vous pensé à Margueritte la secrétaire qui n’est pas prête à changer ses habitude elle fera tout pour vous mettre de bâtons dans les roue, alors il vous faut trouver une solution pour la contourner… etc… En fonction des indications, la cadence de marche devient plus rapide, plus sûre ou au contraire plus lente et plus hésitante. Lorsque les participant trouvent des solutions, les regards sont dirigés en général vers le haut l Lorsqu’une difficulté apparaît, il regarde le sol

Variante 4.3 : Travailler en demi-groupe de sorte à ce que chacun puisse observer les comportements induits cités ci-dessus.
Toutes les variantes doivent tenir compte des consignes de départ pour occuper l’espace. Elles peuvent être combinées entre elles en fonction du niveau des participants.

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

L'espace

Qui ? :

G

titre :

Marche et stop !

Objectifs :

Suivre les instructions d'un meneur unique - Prendre conscience de l'occupation de l'espace par un groupe.

Déroulement :

Comme dans l’exercice précédent, on marche de sorte à occuper de manière homogène un espace scénique. Au signal du meneur on stop sur place quelques soit la vitesse à laquelle on marche…

Variante :

Variante : à l’arrêt on doit exprimer une émotion sans parler.

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

L'espace

Qui ? :

G

titre :

marche interactive

Objectifs :

Amener progressivement les participants au jeu d'acteur sans perdre de vue la notion d'espace.

Déroulement :

Même exercice que « la place de la gare » avec des échanges entre les acteurs. Demander aux acteurs de choisir une phrase courte avec sujet verbe et complément. Exemple : « les marrons chauds sont brûlants… »
1- Les acteurs échangent un regard neutre chaque fois qu’ils se croisent. ils ont pour consigne de ne pas éviter le regard des autres passants.
2- Les acteurs se regardent et échangent un signe de la tête assez léger de sorte à saluer les passants qu’ils croisent,
3- Les acteurs, au lieu de dire « bonjour », doivent, dans le but de saluer les autres passants qu’ils croisent prononcer leur phrase qui n’aura pour sens que de dire « bonjour »…
4- Echange tactile avec entre passant + phrase (se serrer la main).
5- Se faire la bise + Phrase qui signifie pour l’un d’entre eux : « bonjour, comment vas-tu ? », l’autre en répondant avec sa phrase dit : « bien je te remercie et toi ? »
6- Contact « câlin »… Les deux passants sont très heureux de se retrouver et prononce leur phrase en se prennent dans les bras l’un de l’autre…

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Voir aussi  : Espace Jeu N°2 et Espace jeux N°3 "Spécial 4-6 ans"

 

Catégorie :

Voix et Respiration

Qui ? :

G

titre :

Les poupées gonflables

Objectifs :

Se détendre - Préparer son corps - Se relaxer

Déroulement :

Commencer l’exercice ensemble à genoux et expirer. Prendre un inspire et au fur et à mesure que l’on inspire, les corps grandi et l’on se redresse. A l’expire, on reprend progressivement la position la plus ramassée possible proche du sol. Recommencer l’exercice 3 ou 4 fois de suite.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Voix et Respiration

Qui ? :

G

titre :

Respirer - bloquer

Objectifs :

Se détendre - Préparer son corps - Se relaxer

Déroulement :

Prendre une grande respiration par le nez et soufflet par la bouche. Selon l’âge des participants on peut imaginer gonfler chacun son ballon de baudruche pour l’expire puis imaginer gonfler une montgolfière en collectif.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Voix et Respiration

Qui ? :

1/1 et G

titre :

ha !

Objectifs :

Se détendre - Prendre conscience de ses capacités respiratoire et tenter le les augmenter

Déroulement :

En cercle, on prend une grande inspiration tous ensemble et on pousse ensemble un ah ! qui doit être initié par le passage de l’air des poumons vers l’extérieur et non par un cri faisant intervenir les cordes vocales.

Variante :

Variante 1 : Maintenir un ah vocal cette fois-ci le plus long possible, tous ensemble.
Variante 2 : L’animateur de séance se déplace a l’intérieur du cercle, dès qu’il arrive devant un participant celui-ci commence un ah, qu’il doit tenir jusqu’à ce qui le meneur passe de nouveau devant lui. C’est un jeu de coopération, il faut déterminer la vitesse de rotation du meneur à l’intérieur du cercle pour que l’on puisse réussir l’exercice.

Conseils :

Cette exercice ne fonctionne pas du premier coup, soyez patient et recommençais !

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Voix et Respiration

Qui ? :

G

titre :

Dou da di dou da di deï

Objectifs :

Echauffement de la voix,

Articulation et échauffent des muscles de la mâchoire...

Déroulement :

Le meneur prononce les mots suivants sur un air musical ou non de son choix : Dou da di dou da di deï, puis il poursuit : Mou ma mi mou ma mi meï, clou cla cli clou cla cli cleï, plou, pla pli plou pla pli pleï… en demandant aux participants d’accentuer de manière caricatural l’articulation des mots au fur et à mesure que l’on répète…
Variante : sans bouger la macloir prononcer un par un les séquences de mots précédentes.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Voix et Respiration

Qui ? :

G

titre :

Le vibra-lèvres

Objectifs :

Echauffement de la voix et des lèvres - Articulation

Déroulement :

Faire vibrer les lèvres en expirant le l’air et en émettant des sons plus ou moins grave, puis une séquence de notes mélodiques. Cet exercice n’est pas facile à réaliser car il faut être très détendu pour obtenir un bon résultat.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Voix et Respiration

Qui ? :

G

titre :

La sirène

Objectifs :

Respiration - Echauffement de la voix

Déroulement :

Ensemble on prend tous une grande respiration dans l’objectif de tenir un son variable le plus longtemps possible. Les participants sont en cercle, les bras vers les pointes des pieds comme pour les toucher sans forcer… Puis ils commencent en suivant le meneur par pousser un son grave qui devient de plus en plus aiguë au fur et à mesure que l’on se redresse. on tient la note 3 à 4 secondes la plus aiguë (mais pas trop), à ce moment-là on a les bras en l’air et on se tient le plus droit possible. Enfin on commence à se baisser lentement pour finir avec une note grave.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Voir aussi  : Espace Jeu N°2 et Espace jeux N°3 "Spécial 4-6 ans"

 

Catégorie :

Contact, écoute et confiance

Qui ? :

2/2

titre :

Guide aveugle

Objectifs :

Développer la confiance en soi et aux autres - se repérer dans l'espace...

Déroulement :

En binôme, « A » a les yeux bandés, les mains devant lui, les paumes vers le sol. « B » place ses paumes de mains sous celles de « A » et le guide dans la pièce. Une fois le déplacement terminé on demande à « A » où il pense se situer dans la pièce et qui était son guides. (Si le groupe se connaît bien).

Variante :

Les paumes de mains ne doivent pas se toucher, le guidage se fait uniquement par la chaleur corporelle des mains ressentie par l’aveugle.
 

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Contact, écoute et confiance

Qui ? :

G

titre :

Méli-mélo

Objectifs :

Travailler avec les autres participants à atteindre un but commun - briser les barrières...

Déroulement :

Former un cercle. Tous les participants se tiennent la main avec la consigne de ne pas se lâcher, le meneur casse le cercle puis emmêle les participants. Passer sous les bras, tourner, repartir en arrière… Une fois le mélange effectué les 2 bouts de la chaine sont reliés en se donnant la main. L’objectif ensuite pour les participants et coopérer afin de reformer un cercle correcte, le tout sans jamais se lâcher les mains…

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Contact, écoute et confiance

Qui ? :

G

titre :

La ligne conductrice

Objectifs :

Briser les barrières - s'approprier un espace autrement - favoriser les contacts impromptus avec les autres participants...

Déroulement :

Déterminer au sol un « chemin », d’un bout à l’autre de la pièce ou de l’espace scénique. Ce « chemin » sera un peu plus large que la largeur du corps des participants et aussi long que tous les participants allongés bout à bout moins 25%, ne pas hésiter à faire des virages. Le but de l’exercice et de faire une ligne conductrice, de sorte à ce que tous les corps allongés se touchent, sans pour autant dépasser du chemin (Largeur et longueur). La ligne se constitue du début à la fin. Chaque participant ne peut entamer son parcours qu’à condition que son prédécesseur soit allongé sur le chemin et immobile. Il n’aura plus le droit de bouger jusqu’à la fin de l’exercice. Le second prend place sur le chemin et doit s’assurer qu’une partie de son corps soit bien en contact avec le premier et ainsi de suite… Les participants doivent gérer l’espace pour que tous puissent prendre place sur le chemin, jusqu’à ce que la ligne conductrice rejoigne l’autre extrémité… Une fois tous les participants allongés, le premier (celui qui a commencé) se relève et doit parcourir toute la ligne, sans quitter le chemin et rejoindre l’autre extrémité. Pour cela le meneur aura délimité un carré (à l’aide d’un tapis ou un tissu) qui pourra contenir à peine tous participants, debout, les uns contre les autres. Une fois le premier allongé arrivé à destination (ou a mis chemin) le second peut se relever et ainsi de suite… (cet exercice sert de transition avec la phase suivante).

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Contact, écoute et confiance

Qui ? :

1/1/2/3/4

titre :

Comment marches-tu ?

Objectifs :

Observer - identifier - accentuer - Proposer...

Déroulement :

Un volontaire (A) fait un ou deux passages devant un public qui l’observe attentivement. On demande ensuite à une personne du public (B), volontaire, de bien vouloir mettre en évidence une des caractéristiques de la marche de la personne qui vient de passer. « B » fait un passage en caricaturant cette caractéristique (balancement des bras, marche sur la pointe des pieds, épaules basses…). Ils effectuent ensuite un passage à deux, l’un derrière l’autre. Puis on demande à nouveau au public si quelqu’un n’aurait pas remarqué une autre caractéristique particulière à caricaturer, etc.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Contact, écoute et confiance

Qui ? :

2/2

titre :

Touché visage

Objectifs :

Développer d'autres sens - prendre confiance - briser les barrières entre les personnes

Déroulement :

« A » a les yeux bandés, en touchant uniquement le visage d’un autre, il doit deviner de quoi il s’agit. Que les membres du groupe se connaissent ou pas, peu importe cet exercice est faisable. Dans le cas où le groupe ne se connaît pas, une fois le visage exploré par « B » qui a les yeux bandés, « A » retourne à sa place, on libère les yeux de « B » qui doit retrouver dans le panel du public qui il vient de toucher.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Contact, écoute et confiance

Qui ? :

2/2 ou 1/G

titre :

Le miroir

Objectifs :

Ecoute - observation - improvisation - imagination

Déroulement :

Face à face ou le groupe face au meneur doit reproduire les mouvements et les déplacements comme dans un miroir.

Variante :

On peut faire un travail sur les expressions à partir de cet exercice.

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Contact, écoute et confiance

Qui ? :

2/2

titre :

Les marionnettes

Objectifs :

Ecoute - observation - improvisation - imagination

Déroulement :

« A » est une marionnette, « B » le manipulateur de marionnettes. Selon des liens fictifs, « A » doit anticiper et respecter les mouvements que souhaite lui faire faire « B » en manipulant les liens.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Contact, écoute et confiance

Qui ? :

1/1/2/3/4...

titre :

La machine rythmique

Objectifs :

Construire un projet commun par l'observation puis la contribution personnelle.

Déroulement :

Tous les participants sont en position public. On demande à un volontaire d’aller sur l’espace scénique, à l’endroit de son choix puis, une fois sur scène il doit associer un son à un geste en continu et en rythme. Une fois en place on demande à un autre volontaire de compléter le plus harmonieusement possible le début de la machine qui se met en place en associant un son et un geste également et ainsi de suite jusqu’à que tous les participants soient sur scène. Une fois que tous sont sur scène, le premier arrivé quitte l’espace scénique pendant que les autres continuent. Puis le second, le troisième et ainsi de suite.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Contact, écoute et confiance

Qui ? :

1/G

titre :

course en aveugle

Objectifs :

Confiance - Appropriation de l'espace et des distances

Déroulement :

Un volontaire, yeux bandé, doit courir vers le groupe à toute allure en sachant qu’il sera rattrapé par le groupe en fin de course, le tout sans ralentir son allure et en toute confiance…

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Contact, écoute et confiance

Qui ? :

4/4

titre :

Les chaises inutiles

Objectifs :

Confiance - prise de conscience des points d'appui du corps - équilibre

Déroulement :

Mettre 4 chaises en carré. 4 volontaires s’assoient sur les chaises de sorte à ce que le dossier soit situé à leur gauche. chaque candidat laisse bien ses pieds au sol, à plat et s’allonge pour poser son dos sur les genoux du voisin. Une fois le carré formé et tous les candidats allongés, on peut enlever toutes les chaises sans que personne ne tombe…

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Contact, écoute et confiance

Qui ? :

1/G

titre :

Texte

Objectifs :

Confiance dans le groupe - Explorer de nouvelles sensations - se lâcher.

Déroulement :

Un volontaire monte sur une table et se laisse tomber en toute confiance en arrière. Les restant du groupe doit le rattraper.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Voir aussi  : Espace Jeu N°2 et Espace jeux N°3 "Spécial 4-6 ans"

 

Catégorie :

Les états

Qui ? :

1/G

titre :

1, 2, 3, soleil

Objectifs :

Travailler les expressions - le mouvement - l'équilibre

Déroulement :

Jeu classique des 1, 2,3, soleil. Lorsque le meneur tape sur le mur les participants avancent. Lorsque le meneur prononce la fin de la phrase fatidique les joueurs s’arrêtent et doivent se figer dans une position et surtout selon une expression qu’ils choisissent. Ils doivent exprimer un sentiment ou autre… Si deux, quatre, six, huit… personnes font la même expression ou si elles bougent elles doivent retourner au départ. C’est le ou les meneurs qui décident de cet état de fait. Si 1.3.5.7… personne on la même expression et qu’elles ne bougent pas, elles restent en course. Le premier arrivé a gagné.

Variante :

Variante 1 : le(e) meneur(s) peut tenter de déstabiliser les joueurs sans les toucher.

Variante 2 : Le meneur put imposer le sentiment en disant : « 1, 2, 3, joie » tous les participants doivent alors exprimer la joie. Les 2 ou 3 moins bonnes expressions repartent à zéro ou recul d’un pas. Les 2 ou 3 " meilleures " peuvent avancer d’un pas ou deux. (par exemple).

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

.

Catégorie :

Les états

Qui ? :

2/2

titre :

Questions - réponses

Objectifs :

Placer la voix - S'exprimer - Intonations - Faire porter l'émotion par la voix...

Déroulement :

Former deux lignes de participants, les uns faisant face aux autres  en binômes. Le groupe « A » pose une question au groupe « B » en prononçant une phrase courte quelconque (sujet, verbe et complément du type : les marrons chauds sont brûlants – Voir exercice : La place de la gare). le groupe « B » doit y répondre. les deux lignes s’éloigneront de plus en plus. Sans crier, plus on est loin plus la voix doit porter. 

Variante :

Variante : on peut ajouter des émotions à la question et à la réponse : colère, peur, honte, le doute, l’agacement, la joie,…

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Les états

Qui ? :

1/G

titre :

Se présenter

Objectifs :

S'exprimer seul face à un public - Prendre conscience de la scène, de ses déplacement, du fait qu'il faille poser la voix... S'adresser à un public.

Déroulement :

Un participant se présente sur un espace scénique bien défini, assez éloigné du public pour tester le portage de la voix. Les consignes dans tous les cas et toutes les variantes sont les suivantes : le personnage entre en scène, s’arrête et regarde le public puis il commence à dire son texte. Une fois le texte terminé, par sa posture il s’assure que le public a bien compris ce qu’il vient de dire et il quitte la scène. il ne doit pas dire son texte en associant les déplacements d’entrée et de sortie de scène. Les transitions doivent être nettes et précises et comprises par le public. Attention aucune interaction avec la salle (le public) n’est autorisée.

Variante :

Variante 1 : le texte est imposé : je m’appelle … je viens de … j’ai … âge… je suis (célibataire), mes passions sont…, je suis ici car… etc.

Variante 2 : on demande à un volontaire de se présenter comme il le souhaite. Sans contrainte particulière, tout est permis.

Variante 3 : on demande à un volontaire de se présenter en racontant l’histoire d’un personnage.

Variante 4 : on demande à un volontaire de se présenter en faisant passer une ou plusieurs émotions…

Cariante 5 : on impose un temps de présentation d’une minute pendant laquelle le participant ne doit pas arrêter de parler.

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Les états

Qui ? :

1/G

titre :

les états / Espaces Emotions

Objectifs :

Faire transparaitre une émotion, un état par le jeu d'acteur libre - Soigner ses déplacements sur scène.

Déroulement :

Déterminer 4 espaces bien distincts sur l’espace scénique (4 carrés par exemple). On peut choisir : La honte, la terreur, la joie, la colère. Attention dans cet exercice on parle bien des émotions (« la surprise » par exemple n’est pas une émotion). Avec la phrase de base du départ (exercice : place de la gare), un volontaire se déplace dans les espaces, dans l’ordre souhaité, et doit dire sa phrase en respectant l’émotion énoncée… Mêmes consignes de posture que dans l’exercice se présenter. Chaque fois que le volontaire quitte un espace émotion pour en rejoindre un autre il fait dos au public. Dès qu’il est prêt il fait face au public à la condition que l’émotion transparaisse de suite.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Les états

Qui ? :

1/G puis 2/G et 3/G

titre :

Trio de courtoisie

Objectifs :

Faire transparaître des convictions à travers le jeu d'acteur - Soigner ses déplacements sur scène - utiliser les émotions et le corps pour donner du corps à ce que l'on veut défendre.

Déroulement :

Un personnage entre sur l’espace scénique. Il prononce sa phrase et doit trouver et énoncer, dans le doute, un argument pour défendre cette phrase et un argument contre. C’est alors qu’entre sur scène un second personnage qui a pour mission de valoriser la phrase du premier, il doit développer tout un argumentaire « pour ». Quelques temps après un second personnage doit développer tout un argumentaire « contre » et démontrer que la position du second ne tient pas. Dernière phase le second trouve d’autres arguments pour « démonter » ce du troisième personnage. Les contradicteurs quittent la scène et le premier personnage prononce une nouvelle fois sa phrase toujours pleins de doutes… et quitte la scène, inquiet.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Voir aussi  : Espace Jeu N°2 et Espace jeux N°3 "Spécial 4-6 ans"

 

Catégorie :

L'improvisation

Qui ? :

1, 2, 3/G

titre :

Sincères condoléances

Objectifs :

Improviser sur un thème donné, dans un certain contexte

Déroulement :

Dans un petit espace scénique un personnage « A » joue le rôle d’une veuve éplorée qui est proche du cadavre de son mari, lui-même joué par un personnage. Elle reçoit la visite de personnes qu’elle connaît ou que son mari connaissait et la scène se déroule. Des situations sont données aux visiteurs et parfois aux visiteurs et à la veuve. Les spectateurs ne connaissent pas la scène, ni les indications données aux visiteurs.

Variante :

Situation 1 : Visiteur : vous venez pour vous assurer que les papiers de l’héritage son bien effectués et vérifier que votre nom est bien dans la liste…

Situation 2 : Visiteur : Vous présentez vos condoléances à la veuve que vous ne connaissez pas. Soudain en regardant le défunt vous comprenez alors que vous vous êtes trompé de personne.

Situation 3 : Visiteur : vous êtes la maîtresse, ou le petit ami secret du défunt.

Situation 4 : Visiteur : Vous détestez la veuve et êtes persuadé qu’elle y est pour quelque chose dans la mort de son mari.

Situation 5 : Visiteur : Vous êtes un collègue du défunt et vous êtes ivre mort…

Conseils :

On peut inventer autant de situation que l’on souhaite.

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

L'improvisation

Qui ? :

2/G puis 3,4 /G

titre :

Du tac ou tac

Objectifs :

Improviser dans un contexte produit librement par les acteurs....

Déroulement :

Un personnage est sur l’espace scénique. A la manière d’un personnage qui attend dans la rue. (ou ailleurs). Un second personnage entre et provoque une situation. Le rôle du premier personnage est d’entrer directement dans la situation proposée par le second et poursuivre avec lui le déroulement de la scène jusqu’à y trouver une chute. Le second personnage sort alors de l’espace scénique. Un 3ème issu du public, quand il a une idée, entre alors sur scène.

Variante :

Variante 1 : Envoyé plusieurs intervenants en même temps.

Variante 2 : La chute doit être apportée par l’entrée d’un troisième personnage dans la scène qui se déroule.

Variante 3 : Le dernier personnage entré prend la place du premier et doit s’adapter aux situations proposées par les autres

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

L'improvisation

Qui ? :

1/G

titre :

Raconte-moi une histoire

Objectifs :

Improviser librement

Déroulement :

Un participant désigné ou volontaire commence à raconter une histoire de son choix. Il est sur l’espace scénique et doit l’occuper. Tout est permis : accessoires, gestes, déplacements… Dès que le meneur le désigne, le participant suivant prend la place du conteur et poursuit l’histoire.

Variante :

Variante 1 : Imposer en plus de la suite de l’histoire un sentiment ou une situation particulière pour raconter l’histoire : ex : vous avez froid, vous êtes mort de rire et ce que vous dites n’est pas marrant, vous êtes persuadé que votre publique est dur d’oreille, un mouche vous ennuie, vous êtes allergique au son «ô »….

Variante 2 : Ajouter un accessoire obligatoire, exemple un morceau de tissu qui pour le premier conteur sera par exemple une chevelure, pour le seconde conteur, autre chose, un brassard, une paires de menottes, une étole… Mais en tout cas le bout de tissu ne doit jamais avoir la même fonction.

Variante 3 : en combinant ou pas les variantes 1 et 2, on impose des mots à faire apparaitre dans l’histoire et ses suites : un chewing-gum, un parapluie, un bébé, une tondeuse à gazon….

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

L'improvisation

Qui ? :

1/G ou demi G / Demi/G

titre :

Une minute pour tout montrer

Objectifs :

Improviser selon un contexte précis.

Déroulement :

Un participant est sur l’espace scénique il pour consigne de se donner à fond pendant une minute, pour cela il est coaché par le meneur qui le conditionne et l’aide à se concentrer. Le meneur lui indique un thème (ex : Hors d’atteinte, la soif du mal, vivement la fin, la joie du marionnettiste, l’enfant du paradis, où sont passées les gazelles ? le plus beau pays du monde, l’invasion des cafards, délicieuse araignée, l’aventure intérieure…). Pendant une minute le participant doit mimer la scène qu’il propose aux autres, le public.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

L'improvisation

Qui ? :

2/G

titre :

Fouette moi de rire

Objectifs :

Opposition de situation - écoute - attention - disponibilité.

Déroulement :

Deux participants se trouvent sur l'espace scénique face au public. L'un est le bourreau, l'autre est la victime. Le bourreau est méchant, sadique et nerveux. Il a un fouet imaginaire entre les mains et frappe de toutes ses forces la victime. Le bourreau scande les coups de fouet avec la voix : "sllllaaaash....."

La victime est attachée. Ses bras sont levés, comme suspendus à un poteau horizontal. Mais la victime se tord de rire ! A chaque coup de fouet, pour elle, c'est comme si on la caressait, la chatouillait. De plus elle raconte au milieu de ses éclats de rire une histoire drôle qu'elle a bien du mal à terminer.

Variante :

Il faut chercher à établir un contraste fort entre la situation donné et le résultat observé.  Le participant qui incarne la victime doit réellement raconter une histoire drôle qu'il doit mener à son terme.

Conseils :

-

Haut

version imprimable indisponible

 

Catégorie :

L'improvisation

Qui ? :

2/G

titre :

Non pas ça !

Objectifs :

Accepter les propositions extérieures - écoute - disponibilité.

Déroulement :

Cette impro est appelée impro perturbante. Car le but et qu'un protagoniste vienne perturber l'impro en cours par un participant.

La situation est la suivante : un acteur met en place une situation dans laquelle il interprète un personnage qui agit et bouge en faisant des gestes précis et simple.

Au signal du meneur, un autre personnage entre en scène et lorsque le personnage de départ exécute ces mouvements, il le regarde et lui dit alors : "Non ! Pas ça !" en donnant ensuite les raisons de cet ordre.

Par exemple, le protagoniste 1 ouvre une porte, entre dans la pièce, se sert un plat et le mange dans le canapé. L'autre lui dit "non ! pas ça, ce plat est empoisonné !!" Le protagoniste 1 doit accepter ces injonctions avec calme et créativité car il doit à chaque fois proposer une autre action sans que son personnage ne perde ses caractéristiques propres.  

Il devra à la fin de de l'impro trouver une issue satisfaisante pour lui et le déroulement de son impro. Peut-être en incluant le perturbateur dans son univers !

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

version imprimable indisponible

 

Catégorie :

L'improvisation

Qui ? :

Qui

titre :

Espace sonore

Objectifs :

Observation - construire une ambiance de groupe - écoute - solidarité - attention - concentration

Déroulement :

Tous les participants sont sur l'espace scénique allongés au sol les yeux fermés. Le meneur leur demande alors de récréer, uniquement en utilisant la voix, l'ambiance d'un aéroport. Celle-ci doit être la plus réaliste possible et les protagonistes doivent se répartir les sons, les tâches et pourquoi pas le temps qui passe dans cet endroit.

Variante :

Le prolongement de ce travail peut être une impro jouée et non parlée. On peut aussi se rendre dans un aéroport et y repérer les sons ou les personnages à jouer (ou une gare ferroviaires).

Conseils :

L'improvisation collective est l'axe le plus difficile du travail d'impro. Cela nécessite une grande écoute et une attention renforcée de tous les participants. Chacun doit accepté d'être guide ou guidé selon le moment de l'action. Pour cela les participants doivent laisser toutes les idées proposées se réaliser et aller jusqu'au bout.  Dans ces exercices vous trouverez le cadre suivant : les lieux, les consignes et les directions qui doivent permettre aux participants de trouver pleine satisfaction dans cette approche riche, ludique et néanmoins exigeante du théâtre. Ce temps de travail doit arriver après une série d'exercices d'échauffement, de détente, de préparation du corps et de la voix...

Haut

version imprimable indisponible

 

Catégorie :

L'improvisation

Qui ? :

4-5 / G

titre :

Il était une fois ça

Objectifs :

Ecoute de l'autre - disponibilité - travail du rapport à l'objet - développement de l'imaginaire et de l'imagination.

Déroulement :

Le groupes est divisé en sous-groupes constitués de quatre à cinq personnes. Les uns sont les acteurs et les autres les spectateurs. Les sous groupes travaillent les uns après les autres. L'un des groupes est sur l'espace scénique. Le meneur leur propose un objet usuel (tabouret, tissu, briquet, chaussure, chaise...), qui n'aura donc rien d'insolite.  Rapidement chacun des participants propose à ses collègues une utilisation qu'il ferait, lui-même, de l'objet. Ce travail se fait à voix basse, le public ne devant pas entendre ce qui se trame.

Quand tous sont d'accord, le meneur lance un thème pour qu'une impro démarre. Les acteurs commencent alors leur impro. Celle-ci doit mettre en scène obligatoirement toutes les utilisations qui avaient été envisagées au départ. Puis on change d'objet et de sous groupe.

L'objet fait partie intégrante de l'impro et ne doit pas simplement être cité.

Variante :

Le meneur peut laisser un temps entre le dévoilement du thème et la mise en scène afin que le groupe prépare rapidement.

L'objet peut être ou non le même pour tous les sous groupes. Dans le cas de l'objet identique, plus les groupes passent, plus ils doivent faire preuve d'imagination pour ne pas tomber dans la reproduction de ce qui a déjà été fait.

Toutes les propositions des acteurs sont acceptées, il n'y a pas d'interdit ou de censure. Le meneur devra vérifié que la contrainte de l'objet détourné est bien respectée.

Conseils :

L'improvisation collective est l'axe le plus difficile du travail d'impro. Cela nécessite une grande écoute et une attention renforcée de tous les participants. Chacun doit accepté d'être guide ou guidé selon le moment de l'action. Pour cela les participants doivent laisser toutes les idées proposées se réaliser et aller jusqu'au bout.  Dans ces exercices vous trouverez le cadre suivant : les lieux, les consignes et les directions qui doivent permettre aux participants de trouver pleine satisfaction dans cette approche riche, ludique et néanmoins exigeante du théâtre. Ce temps de travail doit arriver après une série d'exercices d'échauffement, de détente, de préparation du corps et de la voix...

Haut

version imprimable indisponible

 

Catégorie :

L'improvisation

Qui ? :

G

titre :

La moisson

Objectifs :

Composition de personnages - solidarité - écoute - disponibilité - sens de l'individuel au service du collectif.

Déroulement :

Les participants sont tous sur l'espace scénique et jouent les habitants d'un petit village au moment de la moisson.

Chacun exécute un travail précis lié à une organisation commune. il est le maillon d'une chaîne de travail. Le but est de récolter, d'engranger et de transporter ce qui aidera le village à passer l'hivers.  Soudain quelqu'un arrive en annonçant la venue d'un énorme orage dévastateur. Chacun doit s'activer, aider les autres pour que l'orage ne détruise pas le travail accomplit jusque là et la récolte. 

Variante :

-

Conseils :

L'improvisation collective est l'axe le plus difficile du travail d'impro. Cela nécessite une grande écoute et une attention renforcée de tous les participants. Chacun doit accepté d'être guide ou guidé selon le moment de l'action. Pour cela les participants doivent laisser toutes les idées proposées se réaliser et aller jusqu'au bout.  Dans ces exercices vous trouverez le cadre suivant : les lieux, les consignes et les directions qui doivent permettre aux participants de trouver pleine satisfaction dans cette approche riche, ludique et néanmoins exigeante du théâtre. Ce temps de travail doit arriver après une série d'exercices d'échauffement, de détente, de préparation du corps et de la voix...

Haut

version imprimable indisponible

 

Catégorie :

L'improvisation

Qui ? :

G

titre :

Les Yacks

Objectifs :

Composition de personnages - solidarité  - écoute - disponibilité - sens de l'individuel au service du collectif.

Déroulement :

Dans la communauté des Yacks la plupart des enfants naissent aveugles. C'est ainsi que la moitié des habitants qui n'a jamais vu la splendeur du jour ni des fleurs, ni la beauté d'un soleil couchant.

Par un beau matin d'été, un colporteur vient dans le village et parle d'une fontaine magique et lointaine qui donne la vue à ceux qui ne l'ont jamais eue. Il indique, à l'aide dune carte, l'endroit où se trouve la source et la direction à prendre pour y parvenir. La communauté décide alors de se mettre en marche.

Après avoir traversé des épreuves terribles, peiné sur des chemins escarpés, tremblé au cœur de nuits noires et périlleuses, mangé de maigres provisions, ils arrivent devant la source magique. Les aveugles vont enfin voir. Surgit alors une vieille femme qui leur impose une énigme à laquelle ils devront répondre avant de profiter de l'eau de la source. Le vieux sage de la communauté s'avance alors et dit : "...

Variante :

Le meneur peut laisser un temps entre le dévoilement du thème et la mise en scène afin que le groupe prépare rapidement.

Conseils :

L'improvisation collective est l'axe le plus difficile du travail d'impro. Cela nécessite une grande écoute et une attention renforcée de tous les participants. Chacun doit accepté d'être guide ou guidé selon le moment de l'action. Pour cela les participants doivent laisser toutes les idées proposées se réaliser et aller jusqu'au bout.  Dans ces exercices vous trouverez le cadre suivant : les lieux, les consignes et les directions qui doivent permettre aux participants de trouver pleine satisfaction dans cette approche riche, ludique et néanmoins exigeante du théâtre. Ce temps de travail doit arriver après une série d'exercices d'échauffement, de détente, de préparation du corps et de la voix...

Haut

version imprimable indisponible

 

Catégorie :

L'improvisation

Qui ? :

Qui

titre :

Texte

Objectifs :

Texte

Déroulement :

Texte

Variante :

Texte

Conseils :

Texte

Haut

version imprimable indisponible

 

Voir aussi  : Espace Jeu N°2 et Espace jeux N°3 "Spécial 4-6 ans"

 

Catégorie :

Massages et relaxation

Qui ? :

G

titre :

Lourd et frais

Objectifs :

Se détendre - lâcher prise

Déroulement :

Les participants sont allongés sur le sol avec tapis de sorte à ce qu’ils n’aient pas froid. Le meneur leur propose de s’allonger dans une position la plus agréable possible. Puis il les invite à fermer les yeux. Il passe ensuite en revue toutes les parties corps (la tête, la nuque, le coup, les épaules, le dos, la poitrine le bras droit, le bras gauche, le ventre, les reins, le bassin, le sexe, jambe droite puis gauche...) Pour chaque partie il invite les participants à prendre conscience de tous les points d’appui de celle-ci avec le sol. Puis il les invite à sentir comme ces parties du corps sont lourdes et peuvent s’enfoncer dans le sol (dans le tapis)… Très, très lourdes, si lourdes qu’on ne les sent plus… Lorsque toutes les parties du corps ont été énumérées dans un sens, on reprend dans l’autre sens pour reprendre contact avec elles très progressivement et ramener les participants à un état de veille conscient. Il se peut que des participants s’endorment durant l’exercice. Ce n'est pas grave....

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Massages et relaxation

Qui ? :

G

titre :

Voyage dans le cosmos

Objectifs :

Se détendre - lâcher prise

Déroulement :

Les participants sont allongés (même conditions que dans l’exercice « Je suis lourd et je le front frais »). Le meneur invite les participants à visualiser leur corps au repos et détendu en se plaçant juste au-dessus de leur corps, puis à visualiser toutes les personnes qui sont dans la salle, puis à s’élever encore pour visualiser la salle, comme si ils montaient tout doucement à bord s’une montgolfière. Puis ils visualisent le pâté de maisons dans lequel se trouve la salle, puis le quartier, puis la ville, puis le département, la région, le pays, le continent, s’élevant de plus en plus haut puis ils visualisent la terre et se sentent en situation d’apesanteur, très détendus ils ne sentent plus leur corps…. Le meneur peut les laisser quelques instants dans l’espace (le cosmos) puis on fait délicatement le chemin en sens inverse, étape par étape, pour reprendre un état de conscience actif.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Massages et relaxation

Qui ? :

2/2

titre :

L'un sur l'autre

Objectifs :

Se détendre - Faire confiance - Briser les barrières - surprendre

Déroulement :

En binôme, un participant se met à plat ventre dans une position détendue. L’autre se place sur lui exactement dans la même position sur le dos. Délicatement de sorte à ne pas faire mal à celui qui se trouve en dessous. Une fois les deux participants l’un sur l’autre, ils doivent se détendre et se laisser aller à la relaxation. Pour vérifier qu’ils sont bien détendus, le meneur peut prendre les jambes de celui qui se trouve au-dessus et faire un petit mouvement de balancier de la droite vers la gauche. On vérifiera que le partenaire du dessous bouge en même temps sans faire le moindre effort. Inverser ensuite les rôles, puisque le participant du dessous doit se sentir très léger à la fin de l’exercice, d’où l’intérêt de ne pas inverser tout de suite.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

 

Catégorie :

Massages et relaxation

Qui ? :

2/2

titre :

Massage

Objectifs :

Se détendre - Faire confiance - Briser les barrières - contact et touché entre partenaires

Déroulement :

En binôme : plutôt que d'un réel massage il s'agit d'une apposition des mains avec de légères pressions : commencer par exercer quelques pressions sur la nuque autour de la colonne vertébrale de votre partenaire. Suivez ensuite la colonne vertébrale en exerçant quelques pressions circulaires jusque dans le bas des reins de manière lente. Remonter ensuite de la même façon. Appliquez vos mains sur les épaules de votre partenaire et par une légère pression imprimez des mouvements circulaires. Avec le plat des mains, prolonger ces mouvements circulaires sur les omoplates et dans le dos jusque dans le bas des reins également. Revenez ensuite à l'épaule et dans vos mains saisissez le bras de votre partenaire est appliquée de simples pressions en descendant le long du bras lentement, jusqu'à la main. Prenez ensuite chaque doigt et massez-les lentement du haut vers le bas en appliquant également quelques pressions. Votre partenaire doit être en position zéro, c'est-à-dire les pieds autant écartés que les épaules. Faites de même avec le second bras. Si l'exercice est bien exécuté, votre partenaire doit avoir la sensation d'avoir un bras plus long que l'autre. Pour terminer, poser vos mains sur les omoplates et les épaules de votre partenaire puis imprimez assez rapidement un mouvement vers le bas jusqu'aux chevilles – Renouvelez 3 à 4 fois. Le massage est terminé. Le masseur devient le massé.

Variante :

-

Conseils :

-

Haut

Version imprimable

Voir aussi  : Espace Jeu N°2 et Espace jeux N°3 "Spécial 4-6 ans"

 

16/06/2017

 

Nos liens :

du NOUVEAU par ici

 

Développement durable - Nature

 

Se former au BAFA et BAFD

 

Chants

 

Les différents publics

 

Jeux et activités sur le net

 

Jeunes, Internet et écrans

 

Des Histoires, de l'histoire

 

Logiciels et sites utiles pour vos ACM

 

Fournitures éducatives...

 

Dernière mise à jour : 16/06/2017.

Association Service Jeunesse Tél. : 06 222 78 666 - Fax : 09 57 80 45 73   Contact : contact@servicejeunesse.asso.fr 

Association loi 1901 agréée Jeunesse Education Populaire - agréée Education Nationale - Siret : 44514448800027 - APE / NAF : 9499Z

Webmaster et responsable de la publication  : Renaud HOCHART